Star Wars - Force and Destiny

Saison 2, Acte 1, Épisode 1

Le Temple de Teth: une enquête à Outland Transit

Le groupe passe 32 heures en hyperespace.

Ladis: « On a quelque chose pour l’endormir? » (Il parle de Saam)

Basiran prépare ce qu’il faut pour l’aider à l’endormir avec des herbes.

Le groupe essaie de lui parler mais Saam ne fait que répéter la même phrase sur le temple de Teth, ou ne rien dire du tout…

Basiran fait un examen et croit bien que son état est permanent. Il croit que c’est le choc final dans la cage qui lui a fait perdre ses facultés.

Vegath tente de le calmer dans la Force, sans succès, mais il continue d’essayer.

Sato fait le tour de Destinée et fait un diagnostic de l’état de celui-ci. Il fait une liste des pièces à changer et se pratique avec son shoto.

Jeno prend soin de Saam. Il s’excuse plusieurs fois et Ladis lui demande de répéter ce qu’il dit sur le temple. Il répète sans cesse qu’ils construisent un temple sur Teth, « qu’il ne faut pas qu’ils terminent le temple »

Basiran croit qu’il y aurait fallu d’abord retrouver Venzati… Ladis croit qu’il y a une priorité avant ça, le Temple dont parle Saam. Sato croit qu’il faut se concentrer sur le Temple, il faudra être prêts avant de retrouver Venzati. Basiran croit qu’ils ont été chanceux, que quelqu’un est venu les chercher dans le Donjon; ils y seraient sûrement passés sinon. Selon lui ils n’auront pas la même chance si ils s’aventurent à nouveau sur Teth pour stopper la construction d’un temple… Les autres croient que ceci sera plus facile, un temple peut être approché plus facilement qu’un navire de prison impériale.

Ils demandent à Jeno pour en savoir plus sur le temple, il en a entendu parler sur le transport après avoir quitté Beress, mais il sait seulement qu’ils construisent un temple sur Teth.

Vegath se questionne sur Teth, sait que le gouverneur impérial y a son siège.

Ils discutent un peu de la Trinité: il s’agit d’un conglomérat de Hutts, d’impériaux et de sermens de Venzati qui ont fait une alliance. Ils se demandent pourquoi les membres de la Trinité ont attaqué le destroyer de l’Empire. Sato rappelle que l’Enseigne TerriFouched a dit que c’étaient les rebelles qui avaient déclenché cette attaque. Ladis se demande pourquoi l’Empire s’allie avec des utilisateurs de la Force. Basiran mentionne que Tagresh a dit qu’il voulait devenir un inquisiteur, ils se demandent c’est quoi cette histoire.

Ils parlent du temple encore: Sato pense que les sermens pourraient vouloir augmenter leur connexion avec la force avec ce temple; il rappelle la connexion accrue que le groupe a pu ressentir à la salle des cartes sur Beress et au temple de leur planète natale.

Ladis: « Peut-être que l’incident de Teth va nuire à la Trinité. »

Ils poursuivent la discussion quelques instants puis vont tous se reposer.


Le groupe arrive finalement à KOBARI – 3. Sato amarre Destinée à la station.

Le groupe traîne Saam, qui a les jambes cassées et est encore et toujours dans son état végétatif.

Centurion voit l’état de Saam et Jeno, a la larme à l’oeil… Ladis et Vegath lui expliquent ce qui est arrivé à Saam…

Ladis demande pour Stargazer, elle dit que c’est silence radio. Ladis mentionne le temple de Teth, elle n’en sait pas plus là-dessus.

Lorsque Jeno passe à côté d’elle, elle s’écrie, en le plaquant dans le mur: « La prochaine fois que tu fais le héros et que tu te fais capturer mon gars, c’est moi qui te trouve pis te tue! »

Elle les amène à l’intérieur.

« Vous allez tout m’raconter… J’suis tellement soulagée de vous retrouver. Mais tellement triste de voir ce qui est arrivé à Saam! Qu’est-ce qui vous aie arrivé? »

Maurocio amène le thé.

Le groupe raconte l’histoire à Centurion.

Elle fait son propre petit retour des événements au groupe: « En c’moment dans le secteur y’a des raisons d’être optimistes pis en même temps y’a des raisons de penser que tout est d’la marde. »

« Pour le côté optimiste, j’peux vous dire qu’on est pas les seuls à en vouloir à la maudite « Trinité ». (Elle montre des images du groupe de rebelles qui est venu les chercher) D’un côté y’a cette nouvelle cellule rebelle dans le secteur, qu’y’a maintenant une base secrète pas trop loin pis qui veux en faire baver à l’Empire. D’un autre côté, on a encore des amis du côté de certains Kajidics, comme Grawn Jarakar, à qui j’vas envoyer un message pour l’informer du sort de son ami Saam pis pour y demander l’info de plus qu’y’a sur la Trinité. Y’a des chances qui puisse aussi nous amener encore des vivres, y’aime ben Tarel… (elle pleure en le regardant). »

« Le côté qu’y’est d’la marde, c’est que la bataille à Teth a juste crinqué les fanatiques d’la Trinité. Y’a eu des batailles à Nar Shaada par après, pis le mot qui s’passe c’est que la bataille de Teth a juste servi à diviser les vrais des incompétents. Chu pas sûr qui sont sortis moins forts de ça, j’pense qu’y’en sont juste sorti plus agressifs pis avec les éléments les plus faibles en moins… »

« Pis vous, ben prenez le temps de décider c’que vous voulez faire. J’sais que vous aimeriez retrouver votre ancien maître pis j’peux p’t’être vous pister pour commencer votre recherche, mais ça sera vraiment pas facile. Mais si vous voulez rester ici pour continuer la lutte contre les maudits sermens de fils de Kirils, je vais pouvoir vous assister aussi. Mais SVP, abandonnez pas la lutte… On peut pas laisser les Kaleesh pis l’Empire gagner. »

Le groupe veut prioriser le retour de Saam. Centurion mentionne que c’est lui qui a le plus de contacts, que son retour à la raison serait effectivement très utile… Elle peut utiliser ses contacts pour obtenir un diagnostic et de l’aide, elle espère.

Ladis demande des nouvelles du temple sur QSD-12. Centurion va contacter Grawn, à sa demande, pour en savoir plus aussi là-dessus.

Vegath pense que le conflit de la Trinité pourrait être une fenêtre d’opportunité pour aller à Teth pendant que leurs ennemis sont occupés. Sato se demande si au contraire ils seront plus vigilants. Sato croit qu’il leur faut un plan solide.

Ils demandent de l’info supplémentaire à Centurion, ce à quoi elle répond:

« Si vous voulez faire kek chose par rapport au temple, j’pense que c’est trop risqué de vous rendre direct à Teth, surtout après ce qui vient de se passer. J’ai un contact pour vous, un Twi’lek qui s’appelle Kesso et qui opère à Outland Transit, une station pas loin de Teth. Si y’a des rumeurs qui courent sur le temple ou des gens qui travaillent sur ce projet là, y’a des bonnes chances qu’il réussisse à vous en dire plus. Pis en savoir plus avant de faire quoi que ce soit, ça va être pas mal nécessaire. »

« D’un autre côté, trouver votre maître, ça va vraiment pas être facile. Si y’a quitté le secteur Hutt, pour aller vers le centre de la galxie, toutes les chances sont qu’y soit passé par la station de Kwenn. Mais passé combien de temps, assez de temps pour se faire remarquer? Là y’a rien de moins sûr. Mais bon, pour commencer votre recherche, je peux vous référer à Oksmir Belv, un humain qu’y’a un pas pire réseau de contacts et qui pourra p’t’être trouver quelqu’un qu’y’aurait vu passer votre Dresselian ou qu’y’en aurait entendu parlé. Pas de garanties, si Venzati était l’moindrement discret. »

Vegath demande la durée entre chaque endroit. Elle répond que c’est une durée à peu près équivalente, soit entre 5 et 10 heures pour chaque station.

Basiran croit qu’il faut guérir Saam. Le débat reprend sur la question du Temple vs Venzati. Basiran croit qu’ils n’ont pas les ressources pour s’attaquer au temple des Venzati. Sato rassoit sa position sur le temple et s’isole pour envoyer un message mental à la Tortue. Il demande si ses amis sont prêts à refaire le test pour obtenir eux aussi un crystal. Il va méditer un peu et revient, visiblement ébranlé.

Ladis: « Ça va? » Sato: « Non ». Il explique qu’il a vu dans sa méditation l’image d’une ombre sur le temple de leur planète natale. ll n’en sait pas plus. Il rappelle qu’il a rencontré le père de Bezerbon et qu’il a tenté de le contacter mentalement pour lui demander de repasser le test, mais n’a vu que l’ombre. Il mentionne aussi que son dernier fils était à sa disposition. Sato voulait qu’il défende le temple mais a laissé tomber car il ne voulait pas qu’il meurt. Sato veut qu’ils communiquent avec Darraru pour savoir ce qui en est. Centurion dit qu’elle pourra être là-dessus immédiatement.

Sato: « Imaginez ce qu’ils peuvent faire si ils prennent tous les crystaux dans le temple… »

Vegath essaie de voir si Saam croit réellement ce qu’il dit, Sato l’aide et ils remarquent qu’il a l’air très craintif. Saam dit « ils ont accéléré la construction »…

Sans obtenir la complète unanimité, le groupe termine pour l’instant la discussion et se prépare à quitter pour Outland Transit, question d’investiguer ce fameux temple de Teth.

Basiran répare le force pike de Ladis. Puis il répare sa hache.

Sato demande à Basiran de faire les ajustements pour que Destinée reprenne son « identité » en changeant son code de transpondeur. 6 heures de travail plus tard, ils ne sont plus à bord du Ando XI, ils sont de retour à bord de Destinée!

Ils quittent ensuite pour Outland Transit. 20 heures d’hyperespace sont effectués en passant par Ylesia.


Ils arrivent ensuite à Outland Transit, une énorme station spatiale commerciale située à la limite Nord du secteur Hutt.

Kesso peut être trouvé, selon Centurion, au restaurant « Boré Dias »

Le groupe voit la file de transports qui attendent pour pouvoir s’amarrer. Ils reçoivent un message comme de quoi les armes ne sont pas autorisées sur la station et que les frais d’amarrage commencent à 125 crédits.

Ils attendent en file puis s’installent dans un port pas trop cher, aux lumières vacillantes.

Un vieux droïde rouillé les accueille. Vegath négocie, assisté de Sato, pour réussir à obtenir un prix de 106 crédits plus une assurance gratuite. Ils n’amènent pas leurs armes, sauf le Shoto de Sato.

Ils se dirigent vers un checkpoint automatisé avant le turbolift qui pourra les amener dans la station. Ça sonne, le shoto de Sato semble avoir été repéré par le détecteur! Un méga gros alien arrive, il est gluant et traîne une arme automatique. « Vous allez me montrer le contenu de vos poches ». Vegath lève le ton: « Votre matériel est dysfonctionnel » . L’alien: « Je suis désolé, notre matériel est dysfonctionnel, circulez »

Ils montent dans le turbolift, puis se rendent au Boré Dias.

Ils arrivent dans une énorme place d’affaires, aux allures de centre commercial. C’est la première fois qu’ils voient un lieu tel, qui représente bien ce qu’est une société de consommation! Des immenses baies vitrées et puits de lumière laissent entrer la lumière du soleil qui est tout près. De nombreux commerces sont situés de chaque côté du grand corridor.

Ils se rendent au restaurant Boré Dias. Kesso est derrière le comptoir, discute avec un client. Ils s’assoient, se font servir un petit repas de 20 crédits chacun.

Sato tente d’entendre ce qui est dit… Kesso parle en Huttese. Sato se fait remarquer en plus par Kesso, qui n’apprécie pas de se faire espionner. Ils attendent quelques minutes et la dame avec qui Kesso parlait s’en va.

Vegath et Ladis vont le voir. Il parle d’abord en Huttese puis switch au basic, leur sert un vert. Ladis: « Nous sommes des amis de Centurion ». Kesso: « Centurion, comment va-t-elle? » Ladis: « Elle a gardé de mauvaises habitudes »

Ils demandent pour les sermens, parlent du temple. Le Twi’lek répond qu’il peut faire travailler son réseau de contacts mais que ce n’est pas gratuit. Ils préfèrent échanger de l’information, n’ont pas de crédits. Il n’est pas sûr que leur information vaudra la sienne, mais est intéressé quand même à la connaître. Il dit aussi qu’il est prêt à échanger de l’information contre des « services », dont il ne dévoile pas la nature.

Il leur remet une datacard avec des infos sur des services pour lesquels il est prêt à payer et il leur demande qu’ils leur remettent un datacard avec la nature des infos qu’ils peuvent échanger.

Le groupe veut savoir si les services qu’il demande sont moralement acceptables. Il les rassure là-dessus, mais sont ton de voix est louche.

Ils retournent s’installer à la table. Sato regarde si des gens les remarquent. Personne ne semble les avoir remarqué, le resto a l’air ben legit. Il remarque que plusieurs personnes regardent sur les écrans du restaurant des nouvelles de la bataille de Teth, avec des images du Star Destroyer qui s’est fait attaquer.

Ils regardent le contenu du datacard: une job demandée est de surveiller le « café ». C’est un travail de sécurité, les clients du « café » sont décrits comme n’aimant pas que le staff soit toujours le même, cherchent la discrétion. Bref, c’est une job de gardiens de sécurité pour un endroit louche.

Le groupe débat de l’information qu’ils pourront donner à Kesso pour lui en devoir le moins possible en services. Lui en dire plus ou moins? Basiran souhaite la prudence.

Ils se décident et Vegath va revoir Kesso avec Ladis. Vegath demande pour obtenir l’amarrage et les repas gratuits si ils font affaire avec lui, ce qu’il obtient. Il donne de l’information aussi sur le conflit en pointant l’écran de télé et en disant « ça vous intéresse? ». Kesso se retourne et entre temps l’image change; c’est un petit cochon qui se fait botter à l’écran maintenant.

Ils parlent ensuite des membres de la Trinité, Kesso demande pour les kajidics membres, mais malheureusement Vegath répond qu’il ne sait pas. Ladis parle du cauchemar du mineur, dit qu’il-y-a eu des explosions à bord, probablement une extraction de prisonniers…. Ils déballent plusieurs détails sur cette opération mais ne donnent pas leur identité.

Kesso est satisfait de l’information mais rappelle que ça ne sera pas suffisant. Il décrit la job au café: assurer la sécurité, s’assurer que ceux qui ne sont pas sur la liste d’invités n’entrent pas.

Vegath et Ladis décrivent ensuite ce qu’ils veulent savoir sur le temple en échange: d’où viennent les matériaux, qui y travaille, la sécurité, l’échéancier de construction, obtenir les plans si possible, comment y accéder, du visuel si possible… Vegath tente de mettre en valeur le groupe et l’information donnée.

Kesso: « Jusqu’à maintenant j’apprécie la collaboration »

Il leur donne des coordonnées pour le lendemain, le café se trouve au port 43, et le nom de leur contact est Vodor. Il explique qu’ils ne doivent que tenir les ennemis de ses clients à l’écart si quelque chose arrive. Ses hommes arriveront en renfort si la situation devient dangereuse.

Ils sortent du restaurant.

Sato, en sortant, remarque un Kaleesh qui selon lui les suit depuis leur arrivée. Celui-ci porte un masque et un foulard et semble les attendre dans le hall.

Comments

Broc27

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.