Star Wars - Force and Destiny

Saison 2, Acte 2, Épisode 1

La course

Le groupe a attendu 3 jours et Vegath a décidé de rester à KOBARI – 3 pour attendre un contact avec les rebelles. Le reste du groupe a quitté pour Kwenn, en faisant promettre à Vegath qu’il les contacterait et qu’il les retrouverait dès que possible.

Basiran et Sato se questionnent, en chemin vers la station de Kwenn, sur ce qui pourrait se trouver dans le centre de la galaxie qui pourrait intéresser Venzati. Ils savent que plus tu vas vers le centre de la galaxie, plus c’est dense. Et plus c’est contrôlé par l’Empire. Venzati parlait souvent de Tython et du « Centre profond » de la galaxie. Après en avoir discuté un moment, Sato va méditer et Ladis passe le pendentif à Basiran. Basiran voit le futur… Il voit une tour, une femme, un speeder qui va à pleine vitesse… Ladis va s’entraîner avec Vodestrad.

Basiran demande à Ladis ce qu’est Kwenn et demande d’avoir une carte de la planète. Il décrit ce qu’il a vu. Il ne comprend pas comment sa vision peut correspondre à une station spatiale. Il cherche dans l’ordinateur de bord pour en savoir plus sur Kwenn. Sato l’aide. Sato trouve de l’information… Mais se rend compte que la planète est peu habitée.

Ladis: « Si c’est une station impériale, sommes-nous en danger? »
Sato: « On a visité des planètes sous contrôle impérial, il faudra prendre des précautions pour ne pas se faire reconnaître. À Ouland Transit, on était faciles à reconnaître sur les caméras. » Basiran: « Faudra dissimuler le Kaleesh. »
Vodestrad: « Vous en faites pas pour moi, les Kaleesh ne se doutent probablement même pas encore que je les ai trahi. »
Ladis: « On sort peut-être de la zone d’influence de la Trinité… Mais on est mieux de dire qu’on cherche un Dressellian que dire qu’on cherche un Jedi. »

Sato et Basiran se demandent si un Dressellian est connu ou pas dans la galaxie, si c’est rare… Ils savent qu’ils viennent de Dressel dans le mid rim et qu’ils sont souvent rebelles.

Ils parlent de trouver un port avec des coûts minimes. Sato croit qu’ils devront peut-être travailler. Ladis dit qu’ils pourraient prendre des passagers ou transporter du cargo.

Comme ils ont encore de nombreuses heures devant eux, ils vont dormir un peu. Pendant leur sommeil, ils partagent une vision:

Ils voient Venzati qui prend soin de Saam. Il s’adresse à eux, sans les regarder:

« Tarel Saam. Il a tout donné pour la cause. Maintenant que vous n’êtes plus sous sa protection, je sais que vous ferez de même.

Vous souhaitez me trouver, vous passerez par la station de Kwenn. Vous ne passerez pas inaperçus. N’arrêtez pas aux contrôles et ne cherchez pas Oksmir Belv. Trouvez plutôt KaliaTair Dorell (c’est une Cerean, ils voient ses quartiers dans une haute tour luxueuse). Elle saura vous guider. »

Ladis se réveille brusquement et va voir les autres: « Sato, j’ai eu une vision ».
Sato: « Moi aussi. »
Ladis: « Pourquoi est-ce qu’il nous encourage à aller le chercher? Pourquoi ce vient-il pas plutôt à nous? »
Sato: « Il te le dira en personne… Peut-être qu’il est en danger, peut-être qu’il ne peut pas revenir? »
Basiran: « Pourquoi ne vient-il pas nous voir? La femme doit être importante ».
Ladis: « Est-ce que ça vient vraiment de lui? Peut-être que ça vient de la Force, pas de lui directement ».
Sato: « C’est lui qui utilise la Force pour nous parler! »
Sato: « Sachant qu’on sera remarqués… »
Ladis: « Peu importe où on est on a été repérés et ils savent… Des chasseurs de prime seront peut-être sur nous. Notre vaisseau est identifié ou pas encore? »
Sato: « Il n’est pas lié à nous encore. Nous avons changé de transpondeur à Teth. Et c’est Saam le pilote. »
Sato: « Il faudra contourner tout contrôle. On pourrait demander au Kaleesh qu’il nous aide… » Sato: « Avec les pouvoirs qu’on a, il faudra prendre des risques, c’est notre vie. Maître Isa l’a dit »
Ladis: « Un enregistrement l’a dit… »

Après le 30 heures de voyage, Destinée arrive à destination.

Basiran: « On met le Kaleesh aux commandes? Ça nous permet d’éviter les contrôles »
Sato: « Disons qu’on vient ici pour s’approvisionner »
Ladis: « Et trouver du travail. »

Ils voient l’énorme station de Kwenn et un traffic monstrueux. La station est si grande qu’un Imperial Star Destroyer est amarré et a l’air tout petit. Ladis et Basiran ne savent rien sur la station mais son sidérés par sa taille. Ils sont réellement à une station majeure, qui est la porte d’entrée (et de sortie) du secteur Hutt.

Vodestrad est placé aux contrôles. METOSP: « Transport Destinée, préparez votre manifeste. Quelle est votre destination et la raison de votre visite? »
Vodestrad: « On vient ici pour s’approvisionner » « Et trouver du travail. »

Vodestrad dit qu’ils ne devraient pas être bordés, qu’il a confiance, mais il est clairement nerveux.

Un TIE Fighter passe près d’eux et les scanne. Les impériaux demandent le manifeste. Vodestrad reste cool et l’envoie, ils ne sont pas bordés.

Ils choisissent la zone économie. À 96 crédits. Ils se posent à un étage clairement pas luxueux et les lumières vacillent, puis des droïdes approchent.

Basiran va voir le droïde, paie. Il remarque l’emblème sur le droïde. Ils demandent pour les bars et les règles de la station, se font pointer les commerces. Et les règlements sont disponibles au comptoir d’info au 34ième étage.

Ils prennent le temps de se déguiser. Vodestrad met son capuchon.

Ils demandent à Vodestrad pour la sécurité, il explique ce genre de lieu, les contrôles sont probablement selon lui sur les autres étages. Ils lui parlent de leur vision, il semble troublé un peu mais le dissimule, leur fait confiance, met sa hache dans son dos pour la transporter avec lui. « Vous savez où trouver cette femme? »
Ladis: Non, mais elle travaille pour Incom, vous connaissez?
Vodestrad: « Non »

Les étages sur lesquels ils atterrissent sont complètement crasseux, encombrés et délabrés. Des pièces usées se jonchent le sol, le plancher est collant et des coulisses d’huile et d’autres liquides sont visibles sur les murs, une odeur forte se dégage des lieux…

Ils reçoivent un message de Vegath: « Je ne pourrai pas vous rejoindre aussi rapidement qu’on l’espérait. C’est cependant pour de bonnes raisons, les choses vont plutôt bien. Cependant étant donné l’ampleur de la tâche, pour que les rebelles s’impliquent il y a un seul critère a remplir… démontrer l’implication d’un certain Chef Raith qui est impliqué dans tous les projets importants de l’empire dans le secteur. Je vous demande donc d’interroger notre nouvel ami a qui nous offrons asile ou utiliser tout autre source d’information pour savoir ce qui en est.
Je dirais que c’est une excellente nouvelle. Si le projet du temple est aussi critique qu’on le croit, il sera impliqué… sinon c’est que ce n’est pas aussi important qu’on le pense.
Pour ma part je reste avec eux le temps que vous obteniez l’information pour les assister le temps d’une mission… et oui je vais être un rebelle, vous savez ce que ça représente pour moi. En échange de mon aide ils vont pouvoir me ramener jusqu’à vous, a moins d’un imprévu. Alors gardez moi bien informé de vos déplacements. Par la suite, si le Chef Raith est impliqué, ils devront se préparer avant de passer à l’action, nous aurons donc un certains temps pour terminer la quête sur laquelle vous êtes avant d’avoir a unir nos forces.
Bonne chance les amis…
Que la force soit avec vous. »

Basiran: « Le Chef Raith, du côté de l’Empire, c’était lui »
Vodestrad: « C’est moi, l’ami à qui vous offrez l’asile? Le Chef Raith ça ne me dit rien. Si nous voulons en savoir plus, c’est mieux de le savoir ici, à la frontière du secteur Hutt ».
Sato: « On a pas beaucoup de monnaie d’échange pour de l’info. Notre informatrice est probablement notre seule chance »

Tout est endommagé autour d’eux, les boutiques sont condamnés, les turbolifts finis, ils prennent les escaliers.

Ils arrivent à l’étage 12, trouvent enfin un peu de civilisation! Les turbolifts fonctionnent. Les gens sont armés. Ils voient une cantine. Ils se demandent si ils vont au 34ième pour le comptoir d’info, mais craignent un contrôle.

Ils vont à la cantine. Un forte musique distorsionnée les assourdi. Des créatures sans visage dansent, éclairés par un stroboscope.

Sato tente de parler à quelqu’un pour savoir où sont les points de contrôle, si ils ont droit à des armes, où est Incom. Sato s’installe au bar, parle avec quelques gens et apprend que les armes légères seulement sont permises au 15ième, qu’au 26ième on oublie les blasters… Sato veut savoir comment éviter ça… Contourner les contrôles ou acheter des fausses cartes.

Sato s’informe ensuite pour Incom, parle à une autre personne. Il parle à un jeune universitaire, qui trippe à mort sur Incom, son ami a déjà fait son entrevue, 24 000 employés à Kwenn… Il parle à fond d’Incom, il laisse croire à Sato qu’accéder à un terminal pourrait leur permettre d’obtenir de l’info sur les employés.

Le groupe cherche donc un terminal… Après une heure de recherche ils trouvent un terminal qui dit « information », dans un corridor semi à l’abri des regards dans un vieux corridor. L’écran s’allume et s’éteint continuellement. Toutes les boutiques sont condamnées autour.

Sato et Basiran tentent de voir si il y a des caméras. Ils voient une caméra. Ne savent pas si elle est fonctionnelle. Sato se demande si il devrait la déconnecter, Ladis l’aide à le faire. Il échoue, ils ont l’air très louches…

Ils s’installent pour accéder au terminal. Ils réussissent à le faire discrètement. Vodestrad fouille dans le système et Sato l’aide. Vodestrad ne trouve rien, ça prend du temps… Il continue, mais ils sont clairement spottés par la caméra… Vodestrad continue et finit par trouver… Ils trouvent des coordonnées pour trouver KaliaTair Dorell, autant physiquement que ses coordonnées de comlink, elle est chef ingénieur chez Incom. Elle travaille dans la citée qui est juchée au sommet de la station (Mirsteel Heights).

Ils retournent au transport par les escaliers. Ils voient un combat dans le port, un Houk se fait matraquer. Ils vont à Destinée et demandent à Vodestrad si c’est risqué d’être écoutés si ils appellent leur contact. Il ne sait pas vraiment, il voit le risque, mais puisqu’elle est haut gradée il croit qu’elle a peut-être une ligne sécurisée. Ils se demandent comment l’aborder, puis Sato compose et donne le comlink à Ladis.

« KaliaTair Dorell ».
Ladis: « Madame Dorell, nous avons un ami en commun, nous croyons… Il nous a dit que vous pourriez nous aider. Son nom est Venzati, nous sommes au bout de notre chemin, nous avons besoin de votre aide… »
KaliaTair: « Si vous m’appelez plutôt que de venir me voir, j’assume que vous ne pouvez pas venir me rencontrer. Venez me voir en personne si vous voulez me parler de ça… Et si vous ne pouvez pas vous rendre, parlez à Edno. (Elle est clairement irritée) » Elle raccroche immédiatement.

Ils ne gardent pas d’armes, sauf Sato qui garde son shoto et Ladis qui garde son couteau.

Ils retournent par les marches. Ils vont dans un autre petite casse-croûte. Sato pause quelques questions, cherche Edno. Un alien leur explique qu’un « Edno Viol » se tient au 66ième et aide les gens à entrer à « MH » de façon illicite.

Sato propose d’y aller seul pour ne pas trop attirer l’attention.

Sato se rend au turbolift, attend 10 minutes, monte et va au 66ième. La montée prend 25 minutes. Vodestrad reste avec les autres en bas. Sato voit un mur de turbolifts de haute qualité qui est visible derrière un petit mur fermé par une porte surveillée par quatre gardes et quatre droïdes. Un grand tapis rouge mène à la porte, qui doit à elle seule valoir plus que l’ensemble des turbolifts réguliers de la station de l’autre côté. Derrière les turbolifts de grandes baies vitrées laissent voir Mirsteel Heights, une grande citée moderne clairement exclusive. Il tente de voir si quelqu’un tente de spotter des gens dans la place publique. Il voit un humain qui va voir quelqu’un et qui le fait entrer dans un corridor. Il remarque une façon de contourner les contrôles. Il remarque qu’il pourrait passer incognito entre deux personnes qui se font déjà contrôler. Il se faufile pour aller voir cet humain, qui est selon lui Edno.

Il s’en va droit vers le corridor. Il rencontre cet humain, qui est effectivement Edno Viol. Celui-ci semble se faire une carrière de faire passer des gens du côté de Mirsteel Heights.

« Hm, vous voulez aller à MH? Vous avez besoin d’aide? » Il regarde nerveusement autour.

Sato: « Oui »

Edno: « Je r’cherche toujours du bon monde comme vous autre pour passer d’l’autre bord. Y’a deux façons seulement d’y aller pour du monde qui travaillent pas pour les big shot… La première, c’est de payer pour se faire faire des fausses cartes. La façon la plus efficace en ce moment c’est de se faire faire des cartes de chercheur pis de faire croire que vous faites partie d’une équipe de xenoarchéologues qui d’vez accéder au sous-sol du MH. C’est pas donné pis c’est pas garanti qu’vous vous f’rez pas pogner, mais c’est le moyen qu’l’monde prennent en général, si ça vous intéresse. La deuxième, c’est d’faire affaire avec moi pis d’me passer un p’tit paquet d’l’autre bord. Vous êtes des bons pilotes? »

Sato: « Tu parles à la bonne personne. »

Edno: « Ok. Faque j’ai un p’tit bijou qui faut qui passe à MH pis un contact d’l’autre bord qu’y’est prêt à le recevoir. Mais ça passera jamais par les voies normales. Faque je cherche un pilote qui serait capable de faire une p’tite cascade pour passer d’l’autre bord. C’est rien de ben compliqué, mais vous saurez jamais par où passer sans qu’j’vous aide. »

Sato: « Ok, parle. »

Edno: « Ok, c’est Kirzaak le plan, écoute ça. Y’a un p’tit Drall qui s’appelle Blé qu’y’organise, de temps à autre, des courses illégales dans le quartier. Mettons qu’ça occupe pas mal la sécurité d’la station quand ça arrive. Là j’veux en profiter pour inscrire un pilote à la course. La course va y donner la chance de profiter d’la confusion pour prendre un chemin secret pis faire un p’tit saut d’l’autre bord d’la clôture, dans le MH, si vous m’suivez. J’ai un contact qui va attendre, dans le chantier de l’autre bord, mon paquet. Je fournis le speeder pis vous avez pas à m’le rendre. Ça te tente? »

Sato: « Oui, mais il faut que mon groupe puisse venir me rejoindre. Pis j’aimerais qu’ils n’aient pas à passer par le poste de contrôle que je viens d’éviter. »

Edno: « Y’a un petit propriétaire de restaurant, dans les étages inférieurs, qui prête l’accès, pour environ 20 crédits, à un turbolift de service qui arrive pas loin d’ici et qu’y’est pas contrôlé. Venez me rejoindre dans 3 heures dans le stationnement du « Repère Kilikou », à l’extérieur »

Sato transmet l’info au groupe. Ladis: « Ça se passe mieux que je pensais, comment il a fait pour convaincre ce type aussi rapidement? »

Ladis, Basiran et Vodestrad vont dans le resto indiqué par Edno pour avoir accès au turbolift.

Le gros proprio: « J’VOUS SERT QUOI? »
Ladis: « Votre spécialité »
LE GROS: « ÇA DÉPEND DE VOTRE RACE » Il sort de la purée brune et un gros insecte qui crie.

Ladis: « Vous avez ça un extra turbolift? »

Le GROS: « Ah, j’aurai dû m’en douter. » IL MANGE LE GROS INSECTE BRUYAMMENT. Vous payez combien?

Ladis: « 20 crédits. »
LE GROS: « 40 crédits. 30 pour le turbolift, 10 pour le repas que t’as pas mangé »
Ladis: « On m’avait dit 20 crédits, on va payer 20 crédits ». Il l’intimide.

LE GROS: « J’va l’faire à 20 crédits, je l’fais tout le temps à 20 crédits, j’va mourir à l’faire à 20 crédits, j’pourrai jamais m’acheter de nouveaux pantalons » (il ne porte effectivement pas de bas). Il les amène derrière, dans le backstore insalubre, à un vieux turbolift.

Ladis, Basiran et Vodestrad retrouvent Sato en arrivant en haut.

Ils ont 3 heures devant eux avant la course. Ils restent dans le débarras sur lequel débouche le turbolift et près duquel Sato a rencontré Edno. Ils voient éventuellement deux personnes appeler le turbolift et en sortir. Ils décident de sortir du débarras pour ne pas être remarqués par le va et vient. Ils vont marcher.

Vodestrad spotte le « Repère Kilikou », un vieux restaurant abandonné. Ils sortent de la station et se retrouvent dans le côté pauvre de la cité; ils vont dans le stationnement. Un groupe de personnages grotesques y est déjà massé autour d’une grande quantité de speeders.

Edno Viol vient les retrouver: « Good, good, vous êtes là. Voici le paquet. Peut importe ce qui arrive, ouvrez jamais la boîte, c’est compris? Je niaise pas, vous risquez gros si vous l’ouvrez, pis je veux pas juste dire que j’vais mettre des assassins sur votre dos, mais ça aussi ça va arriver. »

« De l’autre côté y’a un wookie qui va vous attendre, y s’appelle Grownskin. Vous allez aboutir dans un chantier fermé pour la nuit, y’aura juste vous autres. »

« Bon, maintenant regardez la carte. Vous allez commencer la course avec les autres. Oubliez la course mais en même temps restez pas trop en arrière, parce que les plus lents risquent de s’faire pogner en premier par la sécurité. Vous aurez que kek minutes à faire avant d’atteindre le virage ici, avant l’avenue Decressod. Le parcours suit la courbe à gauche, mais vous prenez la fourche à droite. Là c’est ben important d’avoir d’la vitesse; j’ai du monde qui vont avoir placé la rampe pis vous allez pouvoir, si vous allez assez vite, passer par dessus le mur du chantier de MH. J’vous garantis pas un atterrissage agréable mais si vous passez, vous allez survivre. »

« V’la l’speeder. C’pas du luxe, mais ça tire assez pour vous faire passer. »

« Blé » arrive: « C’vous autre la nouvelle équipe? Avez-vous vraiment besoin d’être quatre? C’est un peu too much. Viol a payé votre participation, bonne chance les recrues. Vous savez que tout est permis, right? »

Ils voient un gars avec un long sniper rifle.

Ladis: « J’espère que Vodestrad a pensé amener des armes… »
Vodestrad: « C’était entendu qu’on amenait rien »


Basiran donne le talisman à Sato.

Ladis regarde qui a l’air le plus dangereux: le passager d’un speeder avec le gros sniper rifle, le pilote avec des piques sur son speeder, le pilote du speeder aux lance-flammes ou celui qui a une tourelle de tir à l’arrière.

Sato tente de voir si une arme traîne quelque part… N’en voit pas mais remarque que le speeder avec des lance-flammes pourrait être endommagé facilement… Il remarque une faiblesse dans le lance-flamme de gauche qui coule.

Blé lance la course. « On part dans 1 minutes, vous connaissez les règles, y’en a pas, vous vous faites pogner, tant pis pour vous autres ON PART! »

Edno leur fait signe d’y aller. Le groupe saute dans le speeder qui leur a été prêté…

Les speeders partent tous en trombe dans la ville. Le speeder devant celui du groupe lance des aimants lourds sur le speeder; ces genre de pierres magnétiques rendent le véhicule difficile à manoeuvrer! Ladis tente d’intimider les autres coureurs près d’eux! Il intimide le pilote du speeder dans lequel siège le tireur d’élite. Basiran s’installe pour protéger Sato puis tente d’arracher les roches magnétiques. Le tireur d’élite tire sur Ladis, le blesse! Mais immédiatement après un autre speeder, qui tire une boule métallique avec une chaîne, frappe avec celle-ci le speeder du tireur et déstabilise son véhicule! Sato met la pédale dans le tapis, utilise le côté obscur pour manœuvrer et se faire un chemin au travers des autres coureurs.

Un petit personnage aux longues oreilles dans un speeder près d’eux tire sur Sato avec un blaster, mais touche plutôt Basiran qui encaisse comme un chef! Ladis regarde le speeder avec le tireur d’élite et intimide le sniper!! Sato garde sa vitesse, se concentre sur la route et manoeuvre à nouveau, il est côte à côte avec le speeder du petit bonhomme aux grandes oreilles. Le sniper tire à nouveau Ladis et le blesse à nouveau! En plus le speeder à la boule de métal remet ça, mais vise cette fois le speeder du groupe et les frappe de plein fouet, ce qui les éloigne du speeder du tireur d’élite en les faisant dévier de leur trajectoire! Basiran plante un stimpack dans la fesse de Ladis!

Le petit alien aux grandes oreilles tire et touche Sato, le blesse! Ladis se lance sur les dégâts causés par la boule, tente de faire des réparations d’urgence pour que le speeder tienne bon! Il voit une voie pour éviter les véhicules proches. Basiran donne un deuxième stimpack à Ladis, puis se replace devant Sato! Le tireur d’élite tire Ladis, le manque!! Sato augmente la vitesse! Il manœuvre à nouveau au travers des autres concurrents pour poursuivre, mais doit ralentir!

La créature aux grandes oreilles touche Sato, le blesse, mais en se plaçant sur le bord de son speeder pour mieux viser il bascule et tombe en bas de son speeder!!! Un disque de métal sort du speeder devant, est lancé vers eux et va s’attacher magnétiquement sous le leur… ce qui ralentit leur speeder significativement! Ladis, réalisant que leur speeder est limité par tous les bidules qui se sont fixés sur lui, saute sur le speeder du petit bonhomme aux grandes oreilles! Il est seul avec le pilote. Basiran saute pour suivre Ladis sur le speeder également! Le rejoint, juste à côté du pilote! Le speeder du sniper tire sur un speeder de la sécurité de la station qui vient de les prendre en fuite! Vodestrad saute et traverse, prend Sato et le traverse en même temps!!!! Ils voient leur speeder en arrière perdre de la vitesse! Ils sont dans un speeder qui va plus rapidement et est moins endommagé! Sato s’attaque au pilote, le combat s’engage pour les contrôles du speeder!

Une créature dans un speeder à côté avec des lunettes dans lesquels on voit des engrenages fonctionner tappe sur un bouton rouge en paniquant, un nouveau disque est projeté vers eux et ralentit leur speeder! Basiran se penche pour tenter de retirer le disque, échoue! Ladis essaie également et réussit à enlever le disque, le détache! Le pilote tente de frapper Sato, le manque! Vodestrad prend le pilote par les épaules, le passe par dessus bord! Sato prend le volant, pousse le speeder à fond! Il voit la fourche qu’ils doivent prendre, tout juste devant eux!! Il fonce vers la rampe qui vient d’être placée par des droïdes qui se poussent du chemin. Il s’engage sur la rampe et ils sautent dans le ciel, passent par dessus la clôture de sécurité du chantier de construction et tombent du côté de Mirsteel Heights!!

Comments

Broc27

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.