Star Wars - Force and Destiny

Saison 1, Acte 3, Épisode 4

L'exploration du Sanctuaire

Mesi va examiner les morceaux d’armure. Le groupe entend un grincement horrible plus loin dans le vaisseau abandonné et ensuite un coup sourd, le vaisseau vibre.Tous sont plutôt ébranlés et craintifs, sauf Sato, qui garde son calme.

Ladis voit que Mesi s’est approchée des pièces d’armure et lui demande de faire attention. Sato s’approche lui aussi et remarque que l’armure a, entres autres, été coupée par un sabre laser. Vegath tente de déterminer les armures datent de quand mais ne réussit pas à le déterminer. Il se demande aussi si quelqu’un surveille DESTINÉE, considérant le bruit entendu plus loin dans le vaisseau. Mesi ne croit pas que le transport est en danger, elle croit que le bruit venait de l’intérieur du vaisseau.

Sato, qui observe la toge: « Ça fait des milliers d’années, on doit faire une cérémonie, ramener la toge? » Ladis s’approche de la toge. Vegath fait le tour de la pièce. Ladis prend la toge délicatement, regarde si il y quelque chose dedans.

Sato remarque une dalle de pierre qui semble sceller le coffre qu’il a vu dans sa vision. Il tente de l’ouvrir physiquement, semble avoir de la difficulté, mais se fait aider par la Force et réussit à la soulever!

À l’intérieur du coffre se trouve un cube bleu, lumineux. À côté, un cristal mat est également posé dans le coffre.

Mesi et Vegath identifient que le cube est un holocron. Vegath le manipule un moment et l’active.

L’holoprojection d’une Mirialan apparaît: « Comment puis-je vous aider? »

Le groupe lui pose rapidement quelques questions: l’âge du vaisseau, ses défenses… Il lui demande également ce qu’elle veut: « Je veux vous enseigner ». L’holocron semble reconnaître qu’il a affaire à des êtres sensibles à la Force.

Enthousiastes, ils parlent de la purge avec la voix de l’holocron, qui s’appelle Val Isa. Ils demandent également ce qu’ils pourraient trouver d’intéressant sur le vaisseau: elle dit qu’ils pourraient peut-être trouver de l’information dans l’ordinateur de bord? Sato rappelle qu’ils ont entendu un bruit tonitruant provenant du centre du vaisseau et que l’ordinateur de bord doit se trouver à l’avant…

Ils décident d’y aller et se dirigent vers le hangar, qui forme la partie centrale du vaisseau; Mesi ouvre la porte, qui était verrouillée.

Sato parle à Isa: « Regrettes-tu ce que tu as fait? » Isa: « Oui. Pendant la guerre mandalorienne, j’ai décidé de me cacher, d’éviter ma destinée. Maintenant je sais qu’il faut passer à l’action et combattre le mal, où qu’il soit. Je vais poursuivre votre entraînement. »

Ils entrent dans le hangar et remarquent un gros droïde de réparation qui semble être disfonctionnel; il est de la taille d’un gros speeder truck. Mesi court vers lui pendant qu’il s’allume et tente de se lever sans succès. Vegath demande à Isa si c’est un bon droïde; elle répond qu’il s’agit du droïde de réparation du Sanctuaire. Sato suit Mesi et remarque que plus loin dans le hangar semble être assis sous des débris un énorme droïde ancien de type BASILISK! Il alerte le groupe alors que le sinistre droïde semble s’activer pour défendre le hangar contre ses envahisseurs.


Mesi d’élance vers le droïde de réparation puis grimpe dessus, accédant au terminal situé derrière sa tête. Elle déplace l’immense droïde entre le reste du groupe et le Basilisk, les protégeant momentanément.

Sato, qui s’était approché du Basilisk, est le premier à subir sa furie; le droïde se lève, s’élance vers lui et le frappe d’un de ses immenses bras, le projetant au sol et lui fracturant sévèrement le bras gauche! Ladis fonce pour défendre son ami et plante sa lance dans le bras du Basilisk, créant une explosion d’étincelles. Sato roule derrière des équipements du hangar pour se protéger puis utilise son bras intact pour tirer sur le Basilisk, mais manque et fait tomber plusieurs objets qui étaient entreposés derrière son assaillant.

Vegath, qui tente de déterminer ce qu’est ce droïde tueur et sauvage, tombe sans connaissance à la vue de la blessure de Sato.

Ladis attaque à nouveau la machine; il tire sa lance du bras et la plante dans la tête du droïde, l’endommageant encore significativement, mais pas assez pour l’arrêter; celle-ci lève l’un de ses bras et frappe Ladis à la tête. Celui-ci, affolé et blessé, crie: « Arrêter-le!!!!! »

Sato tire sur le Basilisk quelques coups qui l’atteignent, puis se glisse derrière le droïde de réparation que Mesi a placé dans le chemin. Mesi prend le contrôle du droïde de réparation, qui est à peu près de la même taille que le Basilisk mais clairement pas conçu pour le combat. Elle contrôle le droïde tout de même et utilise l’un de ses gros bras mécaniques pour saisir l’un des bras du Basilisk!

Sato continue de faire feu sur le Basilisk, ce qui semble attirer son attention. Il se déplace vers Sato et le frappe à nouveau avec son bras qui n’est pas immobilisé par l’autre droïde. Sato est projeté à nouveau sur le sol et tombe inconscient sous l’immense choc. Mesi contrôle le droïde de réparation, qui tient encore et toujours l’autre bras du Basilisk, qu’elle tente d’écraser ou d’arracher. Pendant que celui-ci tient bon, elle se lève et saute sur le Basilisk pour tenter de le contrôler lui aussi.

Ladis s’élance à nouveau et arrache un tuyau du Basilisk avec sa lance. Le tuyau rompu laisse s’échapper un refroidisseur à haute pression dans le visage du droïde, qui est maintenant aveuglé en plus d’être limité dans ses mouvements par le droïde de réparation.

Le Basilisk utilise son bras libre pour saisir la main de Ladis et l’écraser, cassant ainsi sa lance et blessant le Zabrak. Il se libère également de l’emprise du droïde de réparation. Cependant, Mesi, qui chevauche le Basilisk, parvient à accéder à son terminal et à le ralentir!

Ladis laisse tomber sa lance et s’empare de son couteau, puis saute sur le Basilisk en le ruant de coups aux endroits qui semblent vulnérables. Le droïde le cogne cependant à nouveau, le blessant de plus belle. C’est au moment où Ladis réalise qu’ils ont peut-être atteint la fin que Mesi parvient à éteindre complètement le droïde!!


Vegath et Sato reprennent connaissance quelques instants plus tard. Ladis propose de détruire le Basilisk; Mesi dit NON, elle enlève plutôt quelques pièces vitales. Elle dit au droïde de réparation de se détendre puis lui fait un high five. Elle le baptise « Poubelle ».

Le groupe se remet de ses émotions et fouille le hangar. Vegath rallume l’holocron, demande à Val Isa comment alimenter le cristal mat qu’ils ont ramassé dans le coffre; elle ne donne que peu d’information, dit simplement qu’il faudra lui donner à nouveau de l’énergie. Il demande également d’en savoir plus sur les mandaloriens, elle ne sait cependant pas comment a commencé la guerre (ou du moins ces connaissances spécifiques ne sont pas enregistrées dans l’holocron)…

Sato et Vegath remercient Ladis pour avoir gardé son sang froid et vaincu la bête, il donne cependant tout le crédit à Mesi, qui répond avec déception alors qu’elle dit qu’elle a mis trop de temps à éteindre le droïde…

Sato suggère d’avancer dans le vaisseau pour atteindre le terminal.

Ils demande à l’holocron si il enregistre ce qui se passe autour, Val Isa répond qu’elle n’enregistre que les requêtes. Elle n’a malheureusement non plus rien enregistré, pour des raisons de sécurité, sur les temples et caches Jedi.

Ils se rendent à la porte du hangar qui mène vers les quartiers, qui se trouvent entre le hangar et l’avant du vaisseau. Mesi parvient à déverrouiller la porte et en profite en même temps qu’elle accède aux contrôle électroniques de celle-ci pour allumer toutes les lumières du vaisseau.Un voix robotique se fait entendre à répétition via tous les hauts parleurs du Sanctuaire: LE NIVEAU D’ÉNERGIE EST CRITIQUE. LE NIVEAU D’ÉNERGIE EST CRITIQUE. LE NIVEAU D’ÉNERGIE EST CRITIQUE…

Le groupe traverse les quartiers. Il remarque une salle de briefing puis deux portes qui mènent vers l’avant. Ils continuent leur chemin et se rendent au support du pont. Ils remarquent que les parties supérieures et inférieures du pont ont été complètement arrachées; ne reste que la console des senseurs et un ancien droïde qui semble les opérer.

Vegath s’approche du droïde et demande à l’holocron quel est son nom; Val Isa répond qu’il s’agit de IX-24. Mesi prend quelques minutes pour le hacker. Vegath et Mesi voudraient le ramener. Ladis est découragé « vous êtes obsédés par les possessions matérielles »

Mesi se connecte sur lui avec son datapad. Elle prend quelques minutes pour communiquer avec lui, mais n’en vient pas à bout. Ladis prend le droïde et tente de le déplacer, le dépose délicatement au sol. Le droïde semble être programmé pour opérer les senseurs et tente de se relever pour retourner à sa chaise mais n’y parvient pas, ses membres étant trop vieux et usés. Le groupe prend pitié et le replace sur sa chaise. Mesi tente à nouveau d’accéder aux contrôles du droïde et des senseurs.

Sato et les autres vont dans une pièce adjacente, qui semble être la salle d’accès aux batteries de tir. Sato ouvre la porte, qui était verrouillée, puis ils entrent dans la pièce. Ils voient des pièces de turbolasers qu’ils pourraient utiliser pour le DESTINÉE; ils appellent Mesi pour qu’elle vienne voir ça! Elle préfère tenter d’opérer les senseurs avant de venir les aider, ce qu’elle parvient enfin à faire!

Elle a seulement quelques instants pour opérer les senseurs avant un shutdown complet; elle examine les alentours du vaisseau et ne trouve rien; il n’y a apparemment pas d’autres épaves ou menaces dans les environs.

Ladis demande à Val Isa ce qu’ils peuvent trouver au pont du Sanctuaire. Celle-ci répond qu’ils trouveront la boîte noire au troisième étage du pont. Ceci ne les aide pas; cet étage est pulvérisé.

Mesi va rejoindre les autres dans la salle des turbolasers. Les lumières du vaisseau s’éteignent enfin et les hauts-parleurs cessent de claironner que le niveau d’énergie est critique.

Mesi ramasse les pièces pour la tourelle de tir puis elle en profite pour ramasser aussi quelques pièces qui pourraient remplacer les ailerons volés sur la station spatiale.

En passant au hangar, Mesi va démonter la tête de « Poubelle » avec Sato et Ladis. Ils retirent la tête et Mesi identifie des pièces utiles du corps.

Le groupe retourne au DESTINÉE, dans l’idée de faire les réparations et de quitter. Vegath va passer du temps avec Val Isa, Sato et Ladis vont aider Mesi à faire les réparations.

Mesi répare la tourelle, prend quelques heures… Sato et Ladis réalisent rapidement que Mesi n’a pas besoin d’eux et retournent sur le Sanctuaire pour explorer les parties non explorées à l’arrière du vaisseau. Ils explorent les laboratoires de la poupe et trouvent un bloc de métal électromagnétique qui pourrait servir d’arme à usage unique. Ils appellent Vegath régulièrement pour avoir de l’info de l’holocron. Isa explique que l’aimant géant servait de système de défense. Mesi entend et se demande si c’est sécuritaire, trouve ça dangereux. Sato et Ladis insistent pour l’amener à bord.

Ils trouvent dans un second laboratoire un autre objet, qui après avoir demandé à Vegath qui demande à Val Isa, est un accélérateur de particules. Val Isa explique que l’objet devait être utilisé dans l’unité médicale, mais le travail dessus n’était pas terminé.

Sato et Ladis voient ensuite, dans la salle des machines, les quatre générateurs du Sanctuaire. Un seul reste fonctionnel et seulement 25% de son énergie est restante.

Mesi termine le travail sur la tourelle et ensuite entame le travail sur les ailerons en dehors du transport. Vegath finit par aller l’aider.

Comme de nombreuses heures se sont écoulées depuis leur arrivée au Sanctuaire, le groupe décide d’aller dormir avant de poursuivre. Ils sont cependant réveillés, quelques heures plus tard, en sursaut par l’impact d’un astéroïde sur la coque du DESTINÉE!! Ils décident de ne plus trop s’éterniser.

Mesi, Sato et Ladis vont chercher le générateur dans le Sanctuaire. Ils le déconnectent et perdent la gravité artificielle à mi-chemin du travail. Ils le détachent et le transportent avec succès jusqu’au DESTINÉE sans gravité, mais le heurtent contre les murs et les cadres de porte. Il est lourdement endommagé.

Sato désamare le transport du Sanctuaire et traverse rapidement le champ d’astéroïdes. Tous aident Sato à manœuvrer au travers de cette partie dangereuse de l’espace. Ensuite, Mesi demande au groupe à quel endroit ils veulent aller; ils s’entendent tous pour retourner à KOBARI – 3. Mesi calcule l’astrogation et Sato lance les moteurs, projetant DESTINÉE dans l’hyperespace.

Comments

Broc27

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.