Star Wars - Force and Destiny

Saison 1, Acte 3, Épisode 3

Le talisman et l'épave de Koler

Le groupe arrête sa course un instant pour que Mesi tente d’écouter ce qui se passe sur les ondes radio de la sécurité du campus. Ils entendent « Alpha 44 » exprimer ceci: « Si ils ne font pas de problème à la porte, laissez-les passer, nous serons à leurs trousses ». Basiran s’isole un moment.

Le groupe discute un court moment et s’inquiète pour Sungazer. Basiran revient et dit qu’ils peuvent sortir sans problème du campus.

Vegath appelle Sungazer afin de savoir si il est sauf et si il souhaite quitter avec eux. Celui-ci veut s’arranger lui-même sur le campus, leur demande de quitter. Vegath lui rappelle qu’il sait où les rejoindre (il est toujours en contact avec Centurion).

Ils se déplacent vers la sortie. Quelques minutes de marche rapide plus tard ils arrivent à l’une des portes principales du campus, qui sépare les terrains verdoyants de celui-ci de la ville polluée de l’autre côté du mur. Ils voient deux gardes chills non armés et trois gardes armés à la porte.

Basiran passe en premier. Il a l’air stressé; les gardes le fouillent sommairement, le laissent passer mais l’un d’eux se retourne, marche un peu plus loin sur le campus et semble parler à quelqu’un avec son comlink.

Mesi passe, a l’air chill en regardant son datapad. Vegath jase à un garde pendant que Sato (qui a le talisman sur lui) et Ladis tentent de passer; la diversion semble fonctionner: « Comment ça vous êtes pas en vacances, c’est pas un férié? ». Cependant, Sato est aperçu et fouillé, mais le garde ne trouve apparemment pas le talisman sur lui. Sato ne collabore pas très bien, créant un distraction supplémentaire pour Ladis, qui se faufile.

Vegath cesse sa jasette lorsque tous sont passés.

Ils doivent maintenant traverser une partie de la ville à pied jusqu’au port; Sato leur pointe un quartier à l’ouest rempli de smog, où il sera plus facile selon lui de passer sans se faire remarquer ou en semant une poursuite potentielle.

Sato guide le groupe dans le smog. Ils montent sur des échelles, grimpent sur des bâtiments, se cachent derrière des speeders, tout pour ne pas être remarqués par les autorités pendant qu’ils se dirigent vers leur transport qui les attend au port.


Le groupe arrive finalement au port, où DESTINÉE les attend patiemment. Basiran examine le transport, ne remarque rien d’anormal.

Mesi se demande comment les autorités pourront identifier le talisman à leur sortie, considérant qu’ils ont entendu sur le campus que sortir de la planète avec un artéfact était pratiquement impossible. Elle pense que ça peut être un scan de proximité à leur sortie ou que le talisman peut être détecté à la sortie des archives. Elle pense que si c’est le cas, le détecteur à la sortie du campus aurait pu le capter et la sécurité aurait pu décider de ne pas intervenir immédiatement pour une raison ou une autre. Elle se demande si elle peut dissimuler l’objet en sortant avec des moyens mécaniques ou électroniques, car elle se souvient avec Ladis que c’était en quittant la planète que les voleurs se faisaient avoir, selon les dires.

Basiran veut écouter encore les transmissions de la sécurité sur le comlink de Mesi. Elle retrouve la fréquence: « Nous avons vu les suspects à la porte du campus mais avons perdu leurs traces dans la ville, scannez les transports à la sortie. Prenez pas trop de temps au vecteur 27 par contre, on a des VIP qui attendent depuis un moment »

Mesi prépare les systèmes pour dissimuler le talisman électroniquement. Sato décolle et se positionne pour emprunter le vecteur 27. Il reçoit l’instruction d’attendre un peu pour joindre son vecteur. Quelques instants plus tard, il reçoit l’autorisation d’aller de l’avant.

Le transport suit le traffic et sort dans l’atmosphère lentement. En orbite est visible un Vindicator Star Destroyer, des chasseurs Ties puis d’énormes stations spatiales.

Mesi est stressée. Deux Ties se placent en formation et se dirigent vers le transport. Ils passent lentement de chaque côté de celui-ci, balayant DESTINÉE avec leurs senseurs. Mesi brouille électroniquement la signature de leur cargo, espérant que la manœuvre réussisse!

Le transport, suivant toujours le vecteur, passe ensuite près d’une des stations spatiales. Ils reçoivent un message leur commandant de ralentir pour être inspectés par les senseurs de la station. Mesi continue frénétiquement à opérer les senseurs de DESTINÉE pour dissimuler la signature énergétique du talisman…

Et ils s’en sortent sans se faire poser de questions! Le transport passe ce deuxième contrôle sans être arrêté et est apparemment libre de quitter Eriadu.


Mesi prépare les coordonnées pour le saut en hyperespace, ce qui lui prend quelques minutes. Lorsque c’est terminé, Sato lance les moteurs. Le transport part en hyperespace pour un voyage de quelques jours vers Koler avec une escale à une petite station spatiale de service.

Après 1 journée et demie de voyage, le groupe arrive à la station spatiale pour faire le plein et recevoir des soins médicaux. Les frais sont de 74 crédits par jour. Vegath négocie pour obtenir un rabais et les frais sont ajustés à 55 crédits par jour, payables à la sortie.

Ladis propose à Sato de trouver de l’équipement, à Vegath de s’informer sur Koler et à Mesi et Basiran de prendre soin de leurs blessures.

Ces derniers se rendent à la baie médicale et observent que la station semble être opérée par des Duros. Ils se voient charger 112 crédits par traitement et passent plusieurs heures à être soignés pour leurs blessures.

Pendant ce temps Vegath, avec l’aide de Sato, cherche de l’info sur Koler. Il sait que c’est un endroit important pour la guerre entre les Sith et la République. Il sait également qu’il s’agit d’un système dans lequel se trouve supergéante rouge, des géantes gazeuses et des astéroides. Bref, possiblement un système difficile à naviguer.

Sato confie le talisman à Ladis, Ladis utilise son pouvoir pour l’aider à retrouver Sungazer dans la Force, ne réussit pas à trouver son emplacement mais parvient à imaginer sa situation présente.

Ladis va voir Basiran et Mesi à la baie médicale, il s’inquiète pour Sungazer, qu’il a vu caché dans sa vision. Ils s’inquiètent pour lui, se demandent si il sera persécuté par l’Empire. Vegath rappelle l’importance de vaincre l’Empire, Ladis croit que ça sera avec le temps…

Vegath, Ladis et Sato cherchent ensuite de l’équipement à acheter sur la station. Vegath trouve tout pour eux, sauf un med-aid pack. Vegath négocie une bonne partie de l’équipement, mais insulte involontairement mais clairement un droïde avec lequel il négocie une partie de leurs achats. Ils paient leur équipement avec l’argent volé sur Eriadu. Mesi s’amuse avec son lock picker, nouvel achat qui la fascine.

Après quelques heures de soins médicaux et d’achats, le groupe retourne au DESTINÉE, paie les frais d’amarrage et se prépare pour la deuxième partie du voyage vers Koler. Ils partent pour deux jours d’hyperespace. Pendant ce temps, Mesi répare la matraque de Ladis et l’améliore, lui permettant d’être modifiée dans le futur.


Deux jours plus tard, le groupe arrive à Koler. Ils sont aveuglés par la supergéante rouge à proximité et le transport est percuté par des astéroïdes. Sato manoeuvre pour les sortir de la zone instable.

Ladis propose de faire confiance à la FORCE pour trouver quelque chose. Mesi veut utiliser les senseurs. Basiran demande le talisman à Sato. Il tente de voir le futur et a une vision; il en parle au groupe. Il a vu une salle de pierres noires puis Sato, épaté, à l’intérieur de celle-ci. Ladis philosophe que l’espace est comme une grande salle noire infinie! Sato répond qu’il a vu dans sa première vision une salle noire dans un vaisseau… Mesi répond que la salle qu’il a décrite ressemble à un temple! Ladis, dans tous les cas, veut retrouver l’objet que Sato a vu dans sa vision.

Mesi utilise les senseurs pour tenter de trouver quelque chose dans le système. Elle remarque des débris de coque dans la direction de la supergéante. Ladis va s’installer à la tourelle du transport puis remarque que des pièces de celle-ci ont été volées, elle est maintenant inutilisable!! Il en informe Sato, qui vérifie si autre chose manque et qui remarque que des ailerons ont aussi été enlevés!! Mesi fait la liste des pièces manquantes pour préparer les réparations futures.

Sato ne veut pas utiliser le transport endommagé pour aller examiner les débris dans les astéroïdes; celui-ci est déjà peu manoeuvrable et avec les pièces manquantes c’est encore pire. Il enfile sa spacesuit et descend dans le chasseur.

Il va explorer avec l’Aethersprite en direction des débris. Il passe au travers d’un champ d’astéroïdes agilement avec le chasseur et finit par apercevoir la coque presque complète d’un vieux croiseur de classe Hammerhead qui gît un peu plus loin.

Il avertit les autres, revient au DESTINÉE et reprend les contrôles du transport. Il pousse un peu les moteurs et s’apprête à traverser les astéroïdes avec le transport. Ladis s’installe au poste du co-pilote, Basiran examine l’espace pour guider Sato, Mesi s’installe aux boucliers. Vegath tente de coordonner l’équipage. Mesi tente de renforcer les boucliers, échoue mais assiste Ladis dans son rôle de co-pilote.

Le DESTINÉE manoeuvre au travers des rochers et attend finalement l’ancienne coque d’un grand croiseur de 350 mètre. Aucune lumière n’est allumée, mais Mesi remarque avec les senseurs qu’il y a un minimum d’énergie dans le vaisseau. Elle ne détecte pas de vie mais les systèmes de support de la vie semblent fonctionnels.

Sato va lentement amarrer le transport au sas arrière du croiseur.

Ils entrent à tour de rôle dans le vaisseau. Certains utilisent des glowrods, d’autres des electro binoculaires. En entrant, ils aperçoivent des turbolifts détruits, puis des portes ouvertes de chaque côté de la petite pièce d’accès dans laquelle ils se trouvent.

Ladis propose de se séparer pour explorer l’épave plus rapidement. Mesi et Basiran vont à droite, Ladis et Sato à gauche. Mesi et Basiran passent la porte et voient des indications pour une salle d’entrainement des laboratoires et la salle des machines. Mesi remarque à sa gauche un immense mur qui semble créer un dôme fermé et se demande si le dôme qu’elle voit est celui que Sato a vu dans sa vision. Elle appelle les autres, qui viennent la rejoindre.

Le groupe entre dans le corridor qui mène à une porte qui donne accès à l’intérieur du dôme. Ils y entrent prudemment, en balayant l’espace des yeux avec avec leurs glowrods. Il s’agit d’un immense dôme de pierre noire, que Sato reconnaît immédiatement. De nombreux débris de pierre noire y gisent.

Au centre du dôme se trouve un petit promontoire et sur celui-ci, une toge ancienne, entourée de pièces d’armures…

Comments

Broc27

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.