Star Wars - Force and Destiny

Saison 1, Acte 2, Épisode 2

Révolution à Fallori

Le groupe est amené à la salle d’accueil pour les audiences par Kerrod; Basiran l’interrompt avec quelques questions, ce qui semble l’irriter. À leur arrivée à la grande salle, où sont installés deux grands bancs et une quarantaine d’invités en attente, ils constatent que les lieux ne sont surveillés que par deux gardes près de la grande porte qui mène à la salle d’audiences et un autre au passage qui les ramène aux corridors qu’ils viennent de quitter.

Ils attendent sans parler, car le silence semble être de mise. Autour d’eux, principalement des toydariens, avec quelques individus d’autres espèces.

Vegath demande à un des gardes si ils peuvent parler. Le garde lui répond, en chuchotant, qu’ils devront parler tout bas si c’est absolument nécessaire. Il va chercher un nouvelle copie du guide et lui amène.

Ladis se rapproche des autres, puis chuchotte: « qu’est-ce qu’on lui demande? » Il propose de demander de l’aide aux autres étrangers qui attendent, peut-être ont-ils vu le Gotal? Ils hésitent.

Mesi est déçue car elle pensait partir à l’aventure, pas attendre sur un banc pour rencontrer un seigneur.

Vegath identifie un énorme Klatooinian qui, selon lui, pourrait être disposé à leur donner de l’information. Il s’approche et lui murmure: t’es là depuis longtemps?

Le Klatooinian répond d’une très forte voix: « J’TAIS LÀ HIER. QU’EST-CE TU VEUX! »
On aimerait passer plus vite…
DIT QUE LE ROYAUME EST EN DANGER

Le garde intervient immédiatement et les sépare en grognant. Le Klatooinian continue de regarder Vegath en riant, ne le lâche plus du regard.

Les premiers suppôts sont invités dans la grande salle d’audience. Ladis regarde dans la salle et observe un grand trône, sur lequel est assis le grassouillet seigneur, deux gardes qui le flanquent sur des perchoirs dorés et toute la cour installée dans des banquettes de chaque côté.

Vegath parle à nouveau au Klatooinian, lui demande pourquoi il est là.
J’AI PAS ÉTÉ PAYÉ POUR UNE LIVRAISON, FAUT QU’J’VOIS FALLOR

Le garde perd patience et leur donne un avertissement final!

Vegath poursuit en lui demandant si il a vu un Gotal.
UN GOTAL?

Le Klatooinian se fait sortir du château de force pour les gardes. Il crie son indignation mais ne résiste pas! L’autre garde, nerveux, entre dans la salle d’audience.

Basiran, inquiet, tente de ressentir le futur. Il voit quelque chose, et dit aux autres que quelque chose va se passer. Il voit du conflit, dit qu’ils vont chercher quelqu’un.

Le garde ressort de la salle et leur dit qu’ils seront les prochains. Le groupe, nerveux, entre dans la salle d’audience avec lui quelques instants plus tard.

Le seigneur Fallor prend la parole, clairement irrité et grinçant:

« Que me vaut la visite d’étrangers, dans une aussi humble seigneurie que celle de Fallori ? »

Vegath: « Nous cherchons un ami, un Gotal. » Il décrit à quoi ressemble un Gotal.

Le seigneur répond: « Malheureusement, chers amis, je ne connais pas de « Gotal ». Les étrangers sont très rares ici et je me souviendrais certainement d’avoir vu de mes yeux un tel individu. Je suis désolé de ne pouvoir vous aider… Puis-je savoir qui vous a dirigé jusqu’ici ? »

Vegath baisse la tête, ne voulant pas trahir leurs sources. Le seigneur hausse le ton et répète la question. Sa voix caverneuse retentit dans la salle et le malaise est palpable. Les gardes semblent être prêts à intervenir à tout moment. Mesi flanche: TEPPO, IL S’APPELLE TEPPO!!

Le seigneur semble satisfait de la réponse. Il ordonne à ses gardes d’escorter tout le groupe à l’extérieur du château mais dit qu’il gardera la « femme bleue ».

Les gardes s’avancent et Basiran s’interpose; il affirme que des gens encore plus près de lui l’ont également trahi. La colère du seigneur s’intensifie; il ordonne à ses gardes de garder également le « chevalier » et de sortir les autres!

Ladis s’affirme: « Nous sommes venus ensemble et nous sortirons ensemble ».

Basiran s’approche de Mesi pour la protéger. Trois gardes s’approchent d’eux et tentent de les amener vers les portes qui se trouvent derrière le trône. Trois autres gardes tentent d’escorter Ladis et Vegath par la porte par laquelle ils sont entrés. Ladis utilise ses pouvoirs et intimide psychiquement les trois gardes, qui reculent temporairement.

Ladis s’approche du seigneur et tente de négocier pour trouver le Gotal. Fallor insiste qu’il ne l’a pas, qu’il veut garder la femme à la peau bleue et le chevalier. Basiran en ajoute, insiste pour le Gotal et le seigneur, semblant perdre le contrôle, s’écrie « TUEZ LES »!


Les trois gardes qui étaient à proximité de Ladis l’attaquent avec leurs lances, le blessant et lui faisant échapper le couteau qu’il venait tout juste de dégainer. Basiran se place devant Mesi puis tente de s’emparer d’une des lances mais n’y parvient pas; il lève son bouclier juste à temps pour bloquer les attaques des toydariens! Vegath se retourne vers la salle d’attente et crie aux gens qui y sont de se soulever contre Fallor; cinq des étrangers, d’abord confus, entrent ensuite dans la salle d’audience en courant. Mesi s’empare de la lance d’un des gardes qui attaque Basiran.

Ladis reprend son couteau, tente de se défendre contre les gardes qui l’assaillent. Il est blessé à nouveau par leurs attaques! Basira reste devant Mesi mais pivote et tente de frapper les gardes qui s’en prennent à Ladis; il s’élance, trébuche et tombe au sol. Les gardes qui l’attaquaient le suive, le blesse alors qu’il est au sol, puis rejoignent leur seigneur, qui vient de se lever et tente de quitter la salle. Vegath continue à tenter de soulever la foule, il crie qu’il faut les aider à les libérer de l’oppression de Fallor! Environ le tiers de la cour s’envole; les gardes qui escortaient le seigneur voient que le contrôle est perdu et le laisse derrière pour fuir. Des étrangers se dirigent vers Vegath pour l’attaquer, d’autres pillent, d’autres se sauvent… C’est la zizanie dans la salle d’audience.

Mesi court vers le seigneur, le frappe avec sa lance et l’arrête sec dans sa tentative d’évasion. Les gardes qui n’ont pas fui se dirigent vers Mesi (l’un est blessé par Ladis en chemin), qui vient de frapper le seigneur à nouveau et de lui déchirer une aile! « JE VOUS AI DIT DE RESTER »

Vegath se tourne vers ses deux assaillants: « fuyez, vous n’avez aucune chance!!! ». Les deux humanoïdes semblent être convaincus par sa soudaine agression et retournent pour fuir la salle. Pendant ce temps, des membres de la cour et des toydariens qui attendaient pour une audience s’en prennent aux gardes qui attaquaient Mesi. Basiran se lève, puis reprend son bouclier et court vers Mesi pour la défendre.

L’un des assaillants tente de frapper Basiran mais casse sa lance sur son bouclier! Les deux autres contournent le Kel Dor et attaquent Mesi avec leurs lances, la blessent sévèrement. Ladis arrive subitement puis en tue un sur le coup avec son couteau! Mesi attaque l’autre, le blesse, puis se place devant le seigneur pour bloquer son chemin. Le garde qui attaquait Basiran est pour sa part tué par les émeutiers qui ont été encouragés par Vegath!

Vegath s’approche du seigneur: « Maintenant vous comprenez? Il est où notre ami? ». Le seigneur, exténué et terrorisé par le chaos qui règne encore dans la salle derrière le groupe, répond: « Il est dans la tour, prenez-le, il est dans la tour… »

Pendant ce temps, Ladis tente d’enlever la lance au garde qui combat toujours, manque, et est blessé par le garde qui contre-attaque. Basiran et Mesi tentent de le vaincre, mais il réussit à esquiver en reculant, puis est sauvagement tué lui aussi par les émeutiers qui l’attrapent pendant qu’il tente de retraiter.


Vegath s’écrie: CHERS AMIS, VICTOIRE, NOUS AVONS VAINCU LE TYRAN!! Le chaos qui règne dans la salle s’estompe un moment, alors que les pilleurs, casseurs et révolutionnaires réalisent ce qu’ils ont fait.

Basiran va rejoindre Mesi à nouveau et utilise son stimpack expérimental pour la remettre partiellement de ses blessures. Il va ensuite offrir de l’aide à Fallor pour marcher, alors que celui-ci accepte de les mener au Gotal.

Ils sortent de la salle et ses dirige dans les corridors du château vers la tour, passant deux grosses portes de bois (Fallor demande aux gardes en chemin de leur ouvrir, ce qu’ils semblent faire à contre-coeur en regardant le groupe avec haine).

Ladis et Mesi restent en bas alors que Fallor, Vegath et Basiran montent dans la grande tour est du château. Basiran demande pourquoi le Gotal est captif. Le seigneur répond que c’est un criminel recherché par l’Empire, qui vaut beaucoup de crédits.
Ils arrivent en haut de la grande tour et ouvrent la porte. Dans le donjon, ils voient un Gotal grisonnant et en piètre état enchaîné au sol. Le seigneur regarde par la fenêtre et dit: « Je me dépêcherait si j’étais vous ». Vegath regarde à l’extérieur, puis voit qu’une énorme navette blanche s’est posée tout près du château. De celle-ci sort une douzaine d’hommes en armure blanche d’allure militaire…

Comments

Broc27

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.